dimanche 5 février 2012

La saison froide - Catherine Lafrance

Quatrième de couverture :

Meurtrie par une relation sans issue et lasse de la canicule, une jeune femme quitte Montréal et traverse le pays pour s'établir à Yellowknife. Tout ce qui l'attend au nord du soixantième parallèle, c'est un nouvel emploi, et l'hiver. Pour réécrire son histoire, les paysages vastes et glacés du Grand Nord forment une parfaite page blanche. Peu à peu, déroutée mais fascinée par ce qu'elle découvre, elle comprend qu'elle n'est pas la seule à chercher au coeur de la nuit polaire, un avenir plus lumineux.

Dès ma lecture de la quatrième de couverture, j'ai voulu plonger dans cette histoire, moi qui a souvent eu cette envie de découvrir le quotidien d'une autre région du globe. Un personnage qui prend la décision de changer de vie, de tout recommencer, est intrigant et forcément intéressant. Heureusement, je n'ai pas été déçue. Ce roman léger, mais pas trop, se lit extrêmement bien.

Lorsque nous faisons la rencontre de cette jeune femme en plein questionnement, elle roule déjà courageusement depuis plusieurs jours en direction de Yellowknife où elle a espoir de tout recommencer. Il ne suffit que de quelques retours en arrière qui nous permettent de la connaitre et de comprendre sa décision et ça y est, nous sommes embarqué dans une aventure au goût de "road movie" avec de savoureux personnages ! Entre les diverses  rencontres, les soirées bien arrosées, les discussions à propos des southerners et northerners et ses journées de travail à Radio-Canada Yellowknife, l'héroïne n'a pas le temps de s'ennuyer et le lecteur non plus. De plus, l'auteur aborde, en surface toutefois, quelques sujets plus sérieux et plus controversés comme celui des pensionnats autochtones via l'emploi de l'héroïne.

Mon seul petit regret, c'est qu'au trois quart du roman, on verse dans le mélodrame. Cela dure un peu trop longtemps à mon goût. Je voulais voir les personnages heureux et continuer d'explorer leur nouvelle vie. Cependant, cet élément est négligeable. Si le froid ne vous fait pas peur, je vous conseille vivement ce premier roman de Catherine Lafrance ! C'est une très belle découverte pour moi.

6 commentaires:

Suzanne a dit…

Hum je l'ai noté mais à la lumière de ton avis, j'hésite à le lire.

Psssstt.: J'ajoute ce titre à J,aime lire la plume québécoise sur mon blogue.

Marine Rose a dit…

Un tag t'attends sur mon blog ;)

Marguerite a dit…

@ Suzanne : Oups, c'est vrai, j'avais oublié la plume québécoise !

@ Marine Rose : Merci :) C'est fait, j'y ai répondu !

Loo a dit…

Il est bien tentant ce livre avec en plus ton commentaire positif.

GeishaNellie a dit…

Je le prend en note, j'adore m'exiler dans les régions nordiques spécialement avec la litt. québécoise !

Marguerite a dit…

@ Loo : Laisse-toi tenter :)

@ GeishaNellie : Alors là, je suis certaine qu'il te plaira !