vendredi 27 octobre 2017

1922... à l'écran

Les fans de Stephen King sont comblés cette année. Pas moins de 5 adaptations sont déjà sorties : The Mist (Brume), Gerald's game (Jessie), It (Ça), The Dark Tower (La tour sombre) et 1922. J'ai lu plusieurs romans du maître de l'horreur mais je n'ai pas lu le recueil de nouvelles Nuit noire, étoiles mortes dans lequel se retrouve 1922. L'histoire de 1922 m'était donc complètement inconnue. La voici donc :

En 1922, un homme planifie de tuer sa femme qui désire divorcer et vendre la terre que lui a légué son père pour vivre en ville. Puisqu'il ne possède qu'une infirme partie de leur ferme, il devra se résoudre à quitter la campagne lui-aussi si elle part. Refusant de partir, il manipule son propre fils et le convainc de commettre l'irréparable avec lui. Mais après le passage à l'acte, tout s’effondre petit à petit, son existence bascule dans l'angoisse et la paranoïa.

1922 est principalement un drame psychologique mais il fait frémir aussi à certains moments (particulièrement si vous avez la phobie des rats). Thomas Jane, l'acteur principal, me faisait déjà peur au début avec son regard et sa voix très grave. Il faut le regarder en V.O. absolument, le doublage ne fait vraiment pas le même effet. Et il excelle pendant tout le film ! Il joue à merveille cet homme troublé qui perd graduellement le contact avec la réalité.

Le scénario tient la route (évidemment, c'est Stephen King quand même!) mais je m'attendais à quelque chose de plus à la fin. Elle n'est pas décevante mais sachant que c'est l'adaptation d'une nouvelle, je m'attendais à une chute plus surprenante. Quoi qu'il en soit, c'est un bon film. C'est dit !

vendredi 20 octobre 2017

Websérie : Terreur 404


Terreur 404 est une websérie disponible gratuitement sur la plateforme tou.tv composée de 8 épisodes d'une dizaine de minutes chacun. C'est parfait pour une soirée d'Halloween entre amis : deux ou trois épisodes en début de soirée pour se mettre dans l'ambiance, quelques uns avant le dessert et les autres pour bien terminer la soirée. C'est plus convivial que de regarder un long film de deux heures durant lequel personne ne se parle, non ?


Chaque épisode est indépendant mais un fil conducteur les relis tous : la technologie. Les clins d'oeil sont nombreux : Facebook, AirBnB, Tinder, etc. Comme des nouvelles, elles ont toutes des chutes surprenantes aussi. Le réalisateur Sébastien Diaz s'est associé aux auteurs québécois Samuel Archibald et William S. Messier pour les scénarios. Archibald est connu pour avoir écrit Arvida et plusieurs autres livres comme la novella Quinze pour cent. C'est aussi lui qui est derrière le texte de la pièce de théâtre Saint-André-de-l'Épouvante que je suis allée voir au printemps dernier. Je n'ai pas encore lu William S. Messier mais j'ai noté quelques uns de ses titres dont Le Basketball et ses fondamentaux. Vous reconnaîtrez sans doute plusieurs acteurs et actrices aussi comme Catherine Brunet, Guy Nadon, Bianca Gervais, Martine Francke Julianne Côté, etc.

Bref, j'ai eu beaucoup de plaisir à regarder cette série originale. Elle n'est pas trop glauque mais juste assez effrayante. J'ai aimé l'humour noir aussi. Les webséries semblent souvent être de moins bonne qualité mais ce n'est pas le cas de Terreur 404. Mes épisodes préférés sont Ma première morte et La maison des amants. J'aimerais bien une deuxième saison tiens !

mercredi 18 octobre 2017

Paper Girls - Brian K Vaughan, Cliff Chiang, Matt Wilson & Jared K. Fletcher

 Résumé :

Au lendemain de la célèbre fête d'Halloween, la petite ville de Stony Stream, Ohio, s'éveille. C'est du moins le cas de Mac, KJ, Tiffany et Erin, quatre jeunes livreuses de journaux. La routine des tournées matinales est enclenchée, jusqu'au moment où leur itinéraire croise celui d'un groupe d'étranges individus encapuchonnés, violents et au langage inconnu ; et d'une mystérieuse machine dont tout semble indiquer qu'elle ne viendrait pas de la Terre... Une découverte qui pourrait bien changer leur vie à jamais.


J'attendais le mois d'octobre pour commencer cette série de bandes dessinées. L'histoire débute le jour de l'Halloween. C'est toujours plus facile de se mettre dans l'ambiance quand nous nous approchons réellement du 31 octobre. Paper Girls est une série de plusieurs tomes dont les 3 premiers sont traduits en français. On y suit quatre jeunes filles qui ont comme travail de distribuer à l'aube des journaux directement aux maisons. Le matin du 1er novembre 1988, leur vie changera à jamais lorsqu'elles font plusieurs découvertes étranges.

Paper Girls rappelle inévitablement la série Stranger Things. Ça se déroule à la même époque et les quatre jeunes filles qui se déplacent à vélo font penser les quatre garçons de la série. Les bandes de jeunes ont la cote en ce moment dans le monde horrifique de même que les années 80. En écrivant ces lignes, je pense également à la nouvelle adaptation de IT (Ça) de Stephen King qui est présentement dans les cinémas. D'ailleurs, le découpage de Paper Girls est très cinématographique.

J'ai beaucoup aimé le début, l'ambiance est superbe. J'ai également aimé le dernier tiers de l'album, on nous laisse sur un cliffhanger qui nous donne inévitablement le goût de lire la suite. Le tiers du milieu m'a paru plus brouillon. Les manifestations fantastiques sont nombreuses et il y a plusieurs éléments que je n'ai pas saisis. J'espère que le deuxième tome m'éclairera...



Paper Girls - Brian K Vaughan, Cliff Chiang, Matt Wilson & Jared K. Fletcher
Éditions Urban Comics 2016
160 pages

dimanche 8 octobre 2017

Halloween 2017

Comme c'est la tradition depuis maintenant 3 ans, je suis allée, avec une belle gang de braves, visiter le Village Hanté à Drummondville vendredi dernier. Il a l'avantage d'être situé à moins d'une heure de route de chez moi et il nous met toujours dans l'ambiance de l'Halloween. 

J'en profite également pour lancer mon Challenge Halloween 2017 organisé par Lou et Hilde chaque année. C'est une autre belle tradition qui perdure ! Je ne pourrai me joindre à toutes leurs activités mais je promets de parler d'au moins une BD, un roman (que je viens d'entamer), un film et d'une série d'ici l'Halloween. Pour le reste, nous verrons bien !