vendredi 10 mars 2017

J'ai vu... Juste la fin du monde

Je suis une fan du réalisateur Xavier Dolan depuis ses débuts. J'ai vu les six films qu'il a réalisés (j'ai d'ailleurs déjà parlé de Mommy et de Tom à la ferme ici). Lors de la sortie en salles de Juste la fin du monde, j'avais manqué de temps pour le voir. Je me suis repris dernièrement.

Louis, le personnage principal, est un jeune écrivain qui n'a pas visité sa famille depuis douze ans. Son retour surprend et questionne. En réalité, s'il revient ce weekend-là, c'est pour annoncer qu'il va mourir prochainement.

Le casting soit cent pour cent français est étonnant. Le réalisateur ne nous a pas habitués à ça mais j'ai compris son choix après avoir entendu les dialogues. Le texte provient d'une pièce de Jean-Luc Lagarce. Il aurait été très difficile de l'adapter en "québécois". Ce serait comme adapter Michel Tremblay en français de France...

C'est un film avec beaucoup de subtilités et de finesse qui commence très lentement mais qui va crescendo. L'émotion dans les dernières scènes est incroyable. Les acteurs livrent une belle performance. J'ai senti que la caméra (ou le réalisateur) était complètement "en amour" avec l'acteur principal. Les plans rapprochés sur son visage sont interminables. Ça m'a un peu dérangée. Fidèle à ses habitudes, Xavier Dolan nous offre aussi des moments musicaux marquants. D'ailleurs, j'ai adoré la pièce Home is where is hurts de Camille en ouverture du film.

Juste la fin du monde n'est pas mon préféré mais, comme tout le répertoire de Dolan selon moi, il est à voir. Il est possible de lire la pièce de Jean-Luc Lagarce, une nouvelle édition est parue chez Septentrion.

4 commentaires:

Valérie a dit…

C'était mon premier film du réalisateur, je l'ai aimé mais je l'ai oublié assez vite.

Marguerite a dit…

@ Valérie : Ce n'est pas celui-là que je t'aurais conseillé pour débuter. Je te conseillerais plutôt "Mommy" ou "Lawrence anyways" qui sont tous les deux excellents.

Suzanne a dit…

J'adore Dolan, ayant tout vu ses films sauf celui-ci par contre. C'est fou mais j'hésite car j'ai vu quelques extraits qui m'ont tapé sur la margoulette. Peut-être que c'est le choix d'acteurs...

Marguerite a dit…

@ Suzanne : Il faut aimer les film français, c'est différent mais on retrouve quand même la touche de Dolan. Ce n'est pas mon préféré par contre.