vendredi 24 avril 2009

L'histoire de Pi - Yann Martel

Quatrième de couverture :

Piscine Molitor Patel, dit Pi, est le fils du directeur du zoo de Pondichéry. Lorsque son père décide de quitter l'Inde, la famille liquide ses affaires et embarque, accompagnée d'une étonnante ménagerie, sur un cargo japonais : direction le Canada. Le navire fait naufrage, et Pi se retrouve seul survivant à bord d'un canot de sauvetage. Seul, ou presque... Richard Parker, splendide tigre du Bengale, est aussi du voyage. Comment survit-on pendant deux cent vingt-sept jours en tête à tête avec un fauve de trois cents kilos ?

C'est l'incroyable histoire de Pi Patel. Fable métaphysique, roman d'aventures, L'Histoire de Pi - vendu à plus de quatre millions d'exemplaires dans le monde - est un miracle tant littéraire que commercial.

Ce roman est passé tout près de se mériter un petit coeur rose. Autrement dit, ce fût presque un coup de coeur ! Il ne l'a pas obtenu parce que vers les 200ème pages (et pendant une cinquantaine), j'ai eu une légère baisse d'intérêt. Même si l'histoire de Pi est si bien expliquée qu'elle semble réelle, la vie d'un naufragé dans le Pacifique n'est pas toujours hautement palpitante. J'ai trouvé certains bouts un peu longs même si tout est raconté magnifiquement.

D'abord, le texte est rempli de connaissances principalement sur les deux thèmes chers à Pi Patel : les animaux et les religions. Les passages sur les habitudes de vie des tigres de Bengale et des suricates par exemple sont géniaux et abordés avec légèreté même s'ils contiennent de nombreux détails. On est loin des textes sans reliefs des encyclopédies d'animaux. C'est une agréable façon d'apprendre. C'est le cas aussi des religions puisque Pi est à la fois Hindou, musulman et chrétien. Une fois de plus, de fascinantes connaissances agrémentent le récit, le tout dit avec une bonne dose d'humour. D'ailleurs, sa façon de parler de Jésus (qui ne plairait pas aux plus fidèles, il faut être ouvert d'esprit) m'a fait éclater de rire !

La partie en mer, sur le bateau de sauvetage, m'a également plu bien que le rythme plus lent m'a lassé pendant un moment. Ce livre est un témoignage de l'incroyable force de l'être humain. L'instinct de survie est démesurément puissant dans des situations extrêmes comme celle-ci. Et, même si au départ, survivre sur une toute petite embarcation en plein océan avec la compagnie d'un tigre nommé Richard Parker semble loufoque, on y croit vraiment. En tout cas, moi, j'y ai cru.

Enfin, j'adore ces livres où à la fin, je me dis qu'aucun personnage ne peut comprendre ce qu'a vécu le personnage principal, sauf moi. J'aime quand le personnage vit des aventures peu banales et qu'on se dit finalement: "après tout ça, comment pourra-t-il reprendre une vie normale ?" L'histoire de Pi est un de ceux-là. Bref, il s'agit d'un roman dont je me souviendrai longtemps, j'en suis certaine.

10 commentaires:

Karine :) a dit…

C'est l'un des livres qui est en suspens... je n'ai pas encore fini... mais je ne l'ai pas abandonné... après un moment, le radeau, je me suis un peu ennuyée...

Marguerite a dit…

@ Karine :) : Tu en as plusieurs comme ça, des livres en suspens ? :P Mais, je comprends que tu te sois un peu ennuyée lorsque Pi est en radeau. Ça a été pareil pour moi mais que pour une cinquantaine de pages...

Allie a dit…

Histoire de Pi reste un de mes livres favoris... Il faudrait d'ailleurs que je le relise... je m'en fais la réflexion bien souvent depuis quelques mois... Ton billet me donne envie de m'y mettre :)

Marguerite a dit…

@ Allie : Tant mieux si mon billet te donne envie de le relire car ça veut dire que j'ai atteint mon objectif, j'ai également beaucoup aimé !

Je viens de voir (en retard) que tu as ouvert ton blog à nouveau. Je suis bien heureuse, je vais certainement allé y faire un tour... :)

Blogueuse Cornue a dit…

L'histoire de Pi est l'un des romans préférés d'un certain nombre de personnes que je connais. Pourtant, je ne l'ai pas encore lu! À rajouter sur ma (longue) liste! :)

Marguerite a dit…

@ Blogueuse cornue : Je comprends que les personnes l'aiment tant, ce livre, il est marquant ! À ajouter sur les LAL bien entendu :)

Julien a dit…

C'est un livre passionnant. Il comporte effectivement des longueurs dans les scènes sur le radeau, mais cela vaut la peine de poursuivre la lecture car la dernière partie est essentielle à la compréhension du tout.
C'est un livre qu'on n'oublie pas facilement...

Marguerite a dit…

@ Julien : C'est vrai que la fin est essentielle... et elle est géniale en plus ! Il ne faut pas la manquer c'est certain. La partie sur le radeau aussi est nécessaire pour comprendre exactement dans quelle misère Pi était. Tu l'as dis, c'est un livre passionnant.

Anonyme a dit…

je viens de dévorer ce roman et rien ne m'a semblé trop long tant c'était passionnant! Et la fin me boulverse! Que de sagesse chez ce jeune homme et quel instinct de survie!!!

Marguerite a dit…

@ Anoynyme : J'ai trouvé certains passages un peu longs de mon côté mais, je sais qu'ils étaient nécessaires pour véritablement comprendre à quel point tout était pénible en haute mer. Mais, quel instinct de survie en effet ! J'ai beaucoup aimé !