dimanche 4 octobre 2009

Les sept jours du Talion - Patrick Sénécal

Quatrième de couverture :

Il s'appelle Bruno Hamel, il a trente-huit ans et il est chirurgien. Avec sa petite famille ­ Sylvie, sa conjointe, et Jasmine, sa fille de sept ans ­, il habite Drummondville et, comme tous les gens heureux, il n'a pas vraiment d'histoire. Jusqu'à ce que Jasmine, par un bel après-midi d'automne, soit violée et assassinée. Dès lors, l'univers de la famille Hamel bascule. Mais lorsque la police arrête le meurtrier, un terrible projet germe dans l'esprit enténébré de Bruno : il va s'emparer du monstre et lui faire payer ce qu'il a fait à sa petite fille.

Le jour de la comparution du meurtrier, Hamel, qui a minutieusement préparé son coup, kidnappe le monstre, puis transmet aux autorités policières un message laconique : celui qui a violé et tué sa petite fille va souffrir pendant sept jours, après quoi il sera exécuté. Ensuite seulement, lui-même se rendra.

Les Sept Jours du talion : un suspense d'une rare intensité dont personne - et surtout pas le lecteur! - ne sort indemne.

Je ne suis pas une fanatique de l'univers très "gore" de Sénécal mais toute la promotion pour la sortie de son nouveau roman Hell.com m'a donné le goût de sortir ce livre de ma PAL. Il doit bien y avoir séjourné durant cinq ans.

Dans Les sept jours du Talion, Sénécal raconte deux histoires parallèles. D'abord, on suit l'histoire d'horreur de Bruno qui veut venger sa fille en torturant le violeur et assassin de sa fille. Ensuite, il y a l'enquête policière menée par le sergent-détective Hervé Mercure pour retrouver le médecin avant le fameux délai des sept jours.

J'ai dévoré ce livre à une vitesse surprenante. Le rythme m'a tenu en haleine du début à la fin. Même une fois posé, j'avais toujours le goût d'y retourner et de lire quelques pages de plus. Il ne faut pas se le cacher : les scènes sont très violentes par moment mais, pour moi, il ne s'agissait pas de violence gratuite. C'est bien entendu de la vengeance mais est-elle légitime ? Le lecteur est inévitablement amené à réfléchir sur la question. La vengeance devrait-elle être personnelle ou revient-il à la société de "venger" la victime ? Pour ou contre le projet de Bruno ? À l'instar des différents lecteurs, certains personnages du roman soutiennent cette vengeance personnelle et d'autres, plus socialistes, sont totalement contre. Le sujet est très bien traité. J'ai bien aimé la fin aussi. Sénécal a su y mettre du piquant en tenant ses lecteurs à l'écart un bref moment ce qui suscite encore plus notre intérêt. Je ne savais plus du tout à quoi m'attendre contrairement à certains lecteurs dont j'ai lu les avis sur Internet qui ont tout vu venir.

Finalement, Sénécal a écrit un suspense haletant et efficace. Pour moi, il est meilleur, et de loin, que Sur le seuil. Je n'aurais pas dû laisser la poussière s'y accumuler dans ma PAL. Mais, il ne fait pas parti de mes coups de coeur pour la simple et bonne raison qu'il contient trop de scènes horribles que je voudrais oublier. Une adaptation que je n'irai probablement pas voir (je ne raffole pas des scènes morbides dans les films) devrait arriver sur les grands écrans québécois en février 2010.

22 commentaires:

Suzanne a dit…

C'est fou mais moi j'ai trouvé que c'était son pire roman. Trop et très violent.

Marguerite a dit…

@ Suzanne : Ah bon ! Tous les goûts sont dans la nature ! Je ne peux comparer qu'avec Sur le seuil n'ayant pas lu les autres mais j'ai préféré celui-ci. Sur le seuil est bon tout le long mais je trouve que la fin n'a ni queue ni tête. J'avais été énormément déçue. Quels sont ses meilleurs selon toi ?

Allie a dit…

J'ai lu pratiquement tout Senécal, sauf ses derniers (Le vide, Hell.com). Je dois dire que j'aimais beaucoup ses livres quand j'étais plus jeune mais que maintenant, je ne le lis plus car sa violence me donne des frissons...
Le pire de ses livres reste pour moi "Alyss", qui se veut une allégorie d'Alice au pays des merveilles, version urbaine... les scènes de sexe et de violence m'ont donné des frissons pendant des années, juste à voir la couverture du livre!
Pour moi, donc, Senécal c'est terminé, parce que sa violence ne me correspond plus... alors qu'à une certaine époque, ses extrêmes me plaisaient...

Marguerite a dit…

@ Allie : La violence de Sénécal me donne aussi des frissons c'est pourquoi j'hésite toujours à lire ses romans. Aliss est le pire dans quel sens ? Est-ce le plus horrible ? Parce qu'il m'a été recommandé quelques fois mais je n'ai pas encore tenté le coup.

Mirianne a dit…

Je les ai tous lu vers 2003-2004, mon préféré est Aliss, suivi de Le vide (lu plus dur à mon avis). Demain, je vais à la 1ere médiatique de 5150 Rue des Ormes, j'ai super hâte j'adore Patrick Sénécal!

Kitty a dit…

Mon préféré c'est aussi Aliss... Qui peut rester insensible à Aliss !? Oniria aussi m'a fasciné, les personnages qui rendent fous surtout... J'ai bien aimé Le Vide et Hell.com m'attend sagement dans ma PaL, attendant que mes lectures obligatoires se calment un peu... En fait celui-ci, c'est le seul que je n'ai pas lu ! Ça devrait s'en venir, surtout à la lecture de ton billet ! ;)

Marguerite a dit…

@ Mirianne : C'est vrai, je n'en ai pas parlé mais il y a le film 5150 Rue des Ormes qui sort sur nos grands écrans aussi. C'est pour ça qu'on a réédité son roman. Ça roule pour M. Sénécal en tout cas !! J'aimerais bien avoir ton avis sur le film :)

@ Kitty : J'ai une amie qui a trouvé Le vide affreux, très morbide. Il ne me tente pas beaucoup mais il faudrait bien que je lise Aliss, tout le monde m'en parle positivement ! :)

Suzanne a dit…

Je considère que, (goût personnel bien entendu) 5150 rue des Ormes est excellent.Puis Le tout petit Le Passager est bien également. Il y a aussi le très cauchemardesque mais fort bien Oniria. Quant à Alyss ouf surprenant, pas mauvais mais très dur.
J'ai de plus été très déçue par Le Vide, trop de retours en arrières dans l'intrigue et beaucoup de cruauté à tel point que je ne veux plus lire Sénécal. Moi la violence extrême me fait fuir.

Marguerite a dit…

@ Suzanne : 5150 rue des Ormes m'intéresse d'autant plus que j'ai le goût de voir le film ! Voudras-tu le voir ? Je voudrais bien lire un jour Le passager ainsi que Aliss. Le vide ne m'intéresse pas du tout. Pour les autres (Oniria et Hell.com), je ne sais pas encore. As-tu lu Sur le seuil ?

Suzanne a dit…

Oui je vais sûrement voir le film avec Marc Grondin dans le rôle titre (5150 des Ormes).
J'ai lu Sur le seuil, je n'ai pas détesté mais ce n,est pas son meilleur.

Marguerite a dit…

@ Suzanne : J'aime bien Marc-André Grondin... par contre je ne veux pas voir le film avant de l'avoir lu. Mais il n'est même pas dans ma PAL :(

Manu a dit…

J'ai "Le passager" dans ma PAL. Tous les commentaires m'effraient un peu. J'espère que je supporterai ! Le sujet de celui-ci est attirant en tout cas, surtout s'il pousse à la réflexion.

Marguerite a dit…

@ Manu : C'est certain que Sénécal c'est un genre particulier, on aime ou on n'aime pas. Il faut essayer ;)
J'ai aimé celui-ci car je ne trouvais pas qu'il était violent que pour être violent. Cette vengeance m'a effectivement fait réfléchir. C'est mon avis personnel, je sais que d'autres l'on trouvé trop violent.

La liseuse a dit…

Je l'ai noté il y a longtemps. Merci de me le remettre en mémoire. Il a l'air marquant !

Marguerite a dit…

@ La liseuse : Je ne sais pas s'il me marquera pour longtemps (je pense que oui) mais sur le coup il ne laisse pas indifférent.

fleurdusoleil a dit…

En passant ,je me suis arrétée sur ce roman. Je l'ai noté sur un petit coin de mon bureau. Merci pour le partage, car je ne connais pas cet auteur.
Au plaisir...

Marguerite a dit…

@ fleurdusoleil : Bienvenue sur mon blog chère lectrice :) Patrick Sénécal est assez connu au Québec mais peut-être moins ailleurs. Il écrit de bons suspenses d'horreur et des thrillers. Il faut savoir par contre qu'il est assez trash !

Anonyme a dit…

Bonjour à tous, je vis en Belgique. Je suis tombé par hasard sur un site parlant du livre "les sept jours du talion" depuis, je n'arrête pas de lires les résumés, les commentaire des gens...Je ne parviens pas à me procurer le livre ici en Belgique et je ne sais pas si le film va sortir ici alors j'aimerais vous demander si quelqu'un peut me raconter comment ça se termine svp. J'ai vraiment envie de savoir..J'ai trop accroché!!! Si vous ne voulez pas révéler la fin sur le blog, je vous donne mon adresse mail. chedal@live.be. Un grand grand merci.
Bien à vous...

Marguerite a dit…

@ Anonyme : C'est certain que je ne dévoilerai pas la fin sur mon blog. J'en vexerais plusieurs, avec raisons !! Je te contacterai... en espérant qu'il ne s'agit pas d'une personne qui a une lecture obligatoire et qui veut abuser de ma gentillesse.

Anonyme a dit…

@Marguerite: Non, non, ce n'est pas le cas! J'ai 28 ans, je suis maman de deux enfants (2ans et demi et 8 mois). Je suis loin d'être une étudiante...De plus, pour une lecture obligatoir, il faut connâitre les détails de l'histoir pour pouvoir le présenter au prof, non?
En tout cas un grnad merci, ce serais vraiment très sympas si tu pouvais m'envoyer un mail. SI tu doutes, pas de soucis, je peux comprendre...

A très vite...

Anonyme a dit…

Bonjour marguerite, je n'ai plus de nouvelles de toi, mon dernier message date du 6 novembre...Tu ne passes plus sur ton blog?

Marguerite a dit…

@ Anonyme : Je t'ai écris par email :)