mercredi 18 février 2015

Tout seul - Chabouté

Résumé :

50 ans qu'il vit ici, sur ce caillou, dans son vaisseau de granit. Bateau immobile qui ne l'emmène nulle part et qui ne rejoindra jamais aucun port... Et pourquoi quitter ce lieu alors que le monde au-delà de cette satanée ligne d'horizon fait si peur ? Où s'évader lorsqu'on n’a nulle part où aller ? Comment combattre la solitude et empêcher que ce silence perpétuel ne devienne assourdissant ?... Des années passées sur son rocher, avec l'imagination comme seule compagne... 

Avec Tout seul, Christophe Chabouté signe un de ses albums les plus surprenants, où se côtoient onirique et quotidien et où s'enchevêtrent subtilement sensibilité, tendresse et humour...

Si j'ai lu Tout seul, c'est grâce à Cristie qui en a parlé chez elle récemment. Il y a longtemps, j'avais lu et apprécié Sorcières aussi de Chabouté mais il n'arrive même pas à la cheville de Tout seul !

Les premières pages nous offrent des goélands, des vagues et un phare. Et du silence. Dans le milieu des marins, on raconte que ce phare est la résidence d'un homme solitaire qui n'aurait jamais vu la terre ferme. Née là-bas au large, il n'aurait jamais vu le monde. Chaque semaine un rafiot avec, à bord, un capitaine et son matelot viennent lui porter des boîtes en carton pleine de victuailles. Je n'en dirai pas plus. J'ai envie de garder le mystère intact car, si j'ai autant apprécié, c'est que je ne savais presque rien à propos de l'histoire lisant en diagonale toutes les critiques.

J'ai retrouvé le dessin de Chabouté qui ne vient pas naturellement me toucher mais qui s'avère totalement en harmonie avec cette histoire. Le noir et le blanc apporte une belle sobriété mais elle n'est pas un frein à la tendresse ni à l'imagination. Et parce que le personnage est seul et que son quotidien est simple, l'auteur a pu se permettre un rythme très lent mais jamais ennuyant.

Après avoir tourné la dernière page, j'ai dû m'arrêter et prendre quelques minutes pour réfléchir. Toute seule. Dans le silence aussi. Ça m'arrive lorsque je suis complètement bouleversée. Je sais alors que je viens de refermer un coup de coeur. Je ne l'ai pas acheté ce livre et je le regrette maintenant. Du grand art !

Tout seul - Chabouté
Éditions Vents d'Ouest 2008 
376 pages

Cette semaine, le récapitulatif des "BD de la semaine" se fait chez Stephie.

14 commentaires:

Sandrine a dit…

Je l'ai déjà noté et j'attends de l'emprunter.
Peut-être devrais-je l'acheter alors?

Cristie a dit…

Oui c'est du grand art c'est certains. Il a bouleversé plus d'une personne !

Marguerite a dit…

@ Sandrine : Je vais certainement l'acheter un jour car je le veux dans ma bibliothèque BD idéale ! Un chose est sûre : tu dois le lire !!! ;)

@ Cristie : Tout à fait !

Jérôme a dit…

Du très grand art même ! Un album absolument fabuleux.

Sabine Ariscon a dit…

Eh bien vous me faites envie, tous!

Noukette a dit…

Inégalable... Cette BD est hors-catégorie...!!

yaneck a dit…

Une parfaite adéquation entre la forme et le fond, je suis complètement d'accord avec toi. Un petit bijou de la bd franco-belge.

Marguerite a dit…

@ Jérôme : Oh oui ! :)

@ Sabine Ariscon : Tant mieux, c'est un album qu'il faut lire !!

@ Noukette & Yaneck : Voilà !!

Suzanne a dit…

Moi quand ça parle de mer, j'en suis.

lasardine a dit…

une merveille!

Karine:) a dit…

On n'en dit que du bien de celui-là! Bien noté!

Marguerite a dit…

@ Suzanne : Et celui-ci en est un excellent avec le décor de mer !

@ lasardine : Exact !

@ Karine :) : Je n'en rajouterai pas encore mais tu fais bien de noter ;)

Mo a dit…

Joli !!!
(Et dire que je n'ai pas vu ton billet mercredi :( ).
Je garde un très bon souvenir de cette lecture. Une claque ! Réellement. Le genre d'album que j'aimerais avoir dans ma biblio perso ^^

Marguerite a dit…

@ Mo : Pas grave, on en loupe parfois, c'est normal :) Moi aussi, je voudrais bien l'avoir dans ma bibliothèque. Je crois que je le demanderai en cadeau un de ces jours !