dimanche 29 décembre 2013

Polina - Bastien Vivès

Résumé :

Très douée pour la danse, la petite Polina Oulinov est sélectionnée pour suivre les cours de Nikita Bojinski, un maître d’une exigence absolue, à la fois redouté et admiré. 

Au fil de son enseignement, qu’elle suit des années durant, Polina devenue jeune fille développe avec son mentor une relation complexe, entre antagonisme et soumission – et finit par le quitter pour explorer de nouvelles expériences artistiques, en toute indépendance. Plus tard, devenue vedette internationale dans sa discipline, la jeune femme prendra toute la mesure de sa dette à l’égard de ce maître aussi difficile que lumineux.


Polina m'a tout de suite attirée par son épaisseur. J'adore les bandes dessinées bien longues ! Il fallait qu'elle soit assez volumineuse parce qu'on y suit le destin sur plusieurs années de cette danseuse étoile depuis ses 5-6 ans jusqu'à ce qu'elle soit une femme. J'ai lu quelque part que Bastien Vivès s'était inspiré de la vie de Polina Semionova ce que j'ai trouvé doublement intéressant.

La danse n'est pas un de mes sujets de prédilection. Je n'ai jamais dansé et je ne suis pas une fan non plus mais le personnage de Polina est attachant et j'ai adoré le suivre. Je crois vraiment que n'importe qui peut apprécier cet album. Aimer la danse ne serait qu'un plus !

L'écriture m'a plu également. J'y ai relevé de belles citations sur la danse mais aussi, sur l'amour et sur  la vie. Certains moments sont très touchants que ce soit avec son maître, son amoureux ou ses copains.

Le côté graphique ne me plaisait pas totalement au départ, je dois l'avouer. Le nez noir de Polina et ses oreilles "décollées" me rebutaient un peu. Les dessins sont parfois très approximatifs mais, au final, ça fonctionne très bien. Les mouvements des corps qui dansent sont très bien dessinés. C'était aussi un des points forts de l'autre album de Vivès que j'ai lu Le gout du chlore.

Je suis heureuse d'avoir enfin mis la main sur cet album si souvent louangé sur la toile. Lu pendant le temps des fêtes, ça me faisait penser au ballet de Casse-Noisette, ce qui n'était pas pour me déplaire ! Un bon gros album à lire absolument!


Polina - Bastien Vivès
Éditions Casterman 2011
216 pages

7 commentaires:

Cristie a dit…

J'ai adoré !

Marguerite a dit…

@ Cristie : Moi aussi :)

Mango a dit…

On oublie assez vite le graphisme finalement. J'ai beaucoup aimé aussi!

Topinambulle a dit…

C'est tentant ! J'aime bien les BD assez longues, alors je note :)

Marguerite a dit…

@ Mango : Je suis d'accord, le graphisme m'a rebuté que pendant une dizaine de pages.

@ Topinambulle : N'hésite pas à t'y lancer, c'est vraiment très bien !

LN a dit…

ça fait plusieurs années que j'ai envie de découvrir cette BD. Peut-être un de ces jours :-) Bonne année 2014!

Marguerite a dit…

@ LN : N'hésite pas, je suis persuadée que tu passerais un bon moment :)