dimanche 2 octobre 2016

La fille dans le placard (T.2) - Chantal Brunette

Quatrième de couverture :

Maxime Lafleur est sur le point de dire « Oui, je le veux » à la femme de sa vie. Elle est réellement, et enfin, heureuse. Que de chemin parcouru depuis qu'elle a découvert qu'elle ne cherchait pas un prince charmant, mais bien une princesse ! 

Dans la suite de La Fille dans le placard, on retrouve cette jeune femme à la personnalité colorée dans ses multiples allers-retours entre la journée de son mariage et les événements qui ont marqué sa vie amoureuse des dernières années. Découvrira-t-on enfin l'identité de celle qu'elle s'apprête à épouser ? Oui, on le veut !


Au début de l'été, j'ai lu le premier tome de La fille dans le placard de Chantal Brunette. Comme j'avais beaucoup aimé, la lecture du deuxième tome était planifiée depuis sa sortie (qui avait lieu en août).

Maxime est un personnage attachant, drôle et naturel qui m'a plu une nouvelle fois. Dans ce tome, j'ai apprécié ses différents coming out fait à son entourage. Ils ont l'air réels tant par la façon de les faire de Maxime que par les réactions des autres personnages. Parce que non, un seul coming out ne suffit pas, c'est quelque chose qu'elle devra faire souvent au début mais aussi tout au long de sa vie lors des nouvelles rencontres.

J'ai beaucoup aimé retrouver des références à l'époque 1990-2000 ici et là. Si l'héroïne existait, elle aurait quelques années de plus que moi mais, comme elle, j'ai "chatté" énormément sur MSN avec mes amis, j'ai déprimé avec Only time d'Enya et j'ai écouté Safri Duo dans les partys du secondaire en buvant de la Smirnoff Ice. Ces petits retours en arrière me faisaient sourire à chaque fois.

On ne lit pas vraiment ce genre de roman pour la qualité de l'écriture mais je veux tout de même souligner que celle de Chantal Brunette est fluide et agréable.

Bref, j'ai adoré ! Ma seule petite déception concerne la fin mais comme je ne veux rien révéler, je n'expliquerai pas...

La fille dans le placard (T.2) - Chantal Brunette
Éditions Libre Expression 2016
320 pages

Aucun commentaire: