mercredi 15 janvier 2014

Dora (t.1) - Minaverry

Résumé :

Allemagne, 1960. Dora, jeune juive dont le père est mort en camp de concentration, travaille comme archiviste au Berlin Document Center. Confrontée à l’horreur des crimes nazis, elle entreprend sa propre enquête. Elle rejoint sa mère en France, se lie à un groupe de jeunes communistes de Bobigny, puis fait la connaissance d’un espion israélien qui lui propose de partir en Argentine sur les traces de Mengele, le célèbre médecin nazi d’Auschwitz… 

À travers ces rencontres et ces aventures, Dora reconstitue une partie de sa propre histoire et passe de l’adolescence à l’âge adulte. Dora est une aventure passionnante qui nous entraîne dans le contexte géopolitique de l’après Seconde Guerre mondiale. Chasse aux nazis rocambolesque à travers le monde, c’est aussi un récit historique et documentaire, et un roman d’apprentissage palpitant. 

C'est grâce à Maus que j'ai eu envie de lire un autre album sur la Seconde Guerre mondiale. Par contre, l'histoire de Dora ne se passe pas pendant la guerre mais plutôt quelques années après. L'auteur nous fait part des énormes drames humains qui ont eu lieu par le biais d'archives. Il faut savoir que la jeune Dora travaille comme archiviste au départ.

Je n'ai pas détesté cette lecture mais il a fallu parcourir plus de la moitié du livre pour comprendre où voulait en venir Minaverry et entrevoir quelle serait l'intrigue. Je n'avais pas lu le résumé, je ne savais pas que l'héroïne partirait à la recherche du docteur Mengele en Amérique du Sud. Quand je l'ai compris, j'étais plus intéressée. Je sens que le tome suivant sera plus palpitant.

Sans être une historienne aguerrie, je peux m'imaginer le travail de moine derrière cette histoire très documentée. Il fallait rendre le métier de Dora crédible, c'est réussi ! Par contre, il y avait beaucoup trop d'archives à mon goût. Elles ralentissaient le rythme de la lecture. Certaines étaient pertinentes et intéressantes, d'autres moins.

Les dessins, eux, sont très beaux. Je trouve qu'ils ont de la classe malgré les visages qui me semblaient parfois un peu figés. Ce noir et blanc s'harmonise parfaitement avec ce genre d'histoire.

Je crois que je lirai la suite car on a réussi à piquer ma curiosité. Si j'avais un conseil à vous donner, ce serait le suivant : attendez d'avoir les deux tomes sous la main !




Pour voir ce qu'ont lu les autres participants de la BD du mercredi, c'est chez Mango !

10 commentaires:

Cristie a dit…

Le thème me plait, le graphisme aussi ... Je signe !

Mango a dit…

Il faut bien du courage pour oser se lancer à la poursuite d'un tel monstre! Bon conseil que tu donnes . Il vaut toujours mieux en effet lire une série quand elle est terminée!

keisha a dit…

Ma bibli ne proposait que le tome 1 : mais quelle merveille, ce noir et blanc!

Jérôme a dit…

Il est toujours préférable de lire les deux volumes la suite mais j'avoue que ce n'est un titre qui m'attire plus que ça.

Marguerite a dit…

@ Cristie : Le thème et le graphisme, je comprends tout à fait. Mais, pour moi, le problème, ce sont les archives...

@ Mango : Effectivement ! C'est plus ou moins crédible pur une fille de son âge je trouve...

@ keisha : Je sais que tu l'as lu, je l'avais d'ailleurs noté chez toi si je ne me trompe pas.

@ Jérôme : Laisse passer celui-là alors, il y a tant de livres découvrir !

Sandrine a dit…

Tu m'intrigues un peu. Le sujet semble intéressant mais ..
A voir pour la lecture.

Mo a dit…

J'ai déjà repéré cet album et je pense qu'il pourrait me plaire. Ta chronique m'encourage à me le procurer

Noukette a dit…

Le dessin ne m'emballe pas des masses j'avoue...

sophie/vicim a dit…

Je note. Les dessins et le thème me plaisent !

Marguerite a dit…

@ Sandrine : Je comprends. Je ne suis pas totalement emballée donc pas non plus super emballante...

@ Mo : J'aimerais bien avoir ton avis sur cet album-là !

@ Noukette : Moi, j'aime bien mais les goûts, ça ne se discute pas !

@ sophie/vicim : Bonne lecture alors :)