lundi 26 janvier 2009

Whisky et paraboles - Roxanne Bouchard

Quatrième de couverture :


Une jeune femme quitte tout pour aller s’installer au fond des bois. Elle veut refaire sa vie, recommencer à zéro. Mais les voisins sont là… Entre un gros gras grand musicien irresponsable qui accumule les lettres d’amour sans les ouvrir, un Amérindien qui lit Gaston Miron et un violoniste relayeur de folklore, elle a du mal à se franchir et le bar se transforme en refuge. Jusqu’à ce qu’arrive Agnès, une enfant battue de huit ans, qui s’attache à elle et s’acharne à entrer dans son histoire.

Whisky et Paraboles est le journal d’Élie, une jeune trentenaire, qui tente de se pardonner tout ce qu’elle ne peut pas être. En triturant les mots, en bousculant les phrases, elle cherche à exorciser les vieux démons de l’immobilisme, du prêt-à-penser et de la parole toute faite.

J'ai tourné la dernière page de ce magnifique roman hier soir, très tard. Je voulais vraiment connaître la fin. C'est ce matin que j'en paie le prix, mes yeux peinent à s'ouvrir !

D'abord, j'avais beaucoup entendu parler de l'extraordinaire plume de Roxanne Bouchard. J'aime quand un livre est bien écrit mais je préfère les bonnes histoires. J'avais quelques appréhensions puisque personne n'élaborait sur l'histoire mais tous le faisaient à propos de la manière d'écrire.

Bien entendu, une telle écriture fascine. Les métaphores sont belles et coulent facilement tout au long du récit. Les personnages se distinguent tous par un langage bien à eux. Il y a celle qui ne termine pas ses phrases, l'enfant qui répète des expressions inutiles dans toutes ses phrases, l'autre qui sacre lorsqu'il s'emporte ("caliss" semble être son préféré) et l'Amérindien poétique qui parle en parabole. Ces différentes façons de parler rendent les personnages terriblement réels. Je n'ai aucunement été déçue concernant l'histoire non plus. Élie, le personnage principal, cache un lourd secret que j'essayais toujours de deviner avec ma grande curiosité. L'histoire avec Agnès est adorable et me donnait véritablement le goût de poursuivre page après page. Cependant, certains personnages m'intéressaient beaucoup moins que d'autres. Je ne crois pas avoir tout compris non plus. Si quelqu'un veut m'éclairer sur le Conteur sans révéler des parties importantes de l'histoire, j'en serais ravie !

J'ai remarqué une forte influence de classiques de notre littérature québécoise. L'auteur ne s'en cache pas, son personnage, Élie, lit même Gaston Miron et Anne Hébert à quelques occasions. Elle a repris des thèmes et des valeurs propres à cette littérature et au folklore québécois dans un récit résolument moderne.

Lu dans le cadre du défi Blog-o-trésors

9 commentaires:

keisha a dit…

Je l'ai vu chez Armande , et sa belle couverture !
Avec les blogs on connait les auteurs de l'autre côté !!!

Suzanne a dit…

Bon je suis intriguée et aussi intéressée. Je note donc. Merci

Jules a dit…

Moi aussi la Conteur m'a laissée dans une zone très nébuleuse!!!

Marguerite a dit…

@ Keisha : C'est ça qui est bien, le monde devient si petit !

@ Suzanne : :)

@ Jules : Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule !

Grominou a dit…

Contente que le défi t'ait fait faire une belle découverte!

Marguerite a dit…

@ Grominou : Probablement que ça ne fait que commencer !!

Anonyme a dit…

Le conteur, c'est celui qui possède les mots.
Elie cherche un sens et une fin à une histoire (la sienne) qu'elle n'arrive pas à formuler (d'où les phrases interrompues).
Le conteur (personnage métaphorique) la force à parler, à se raconter.

stephanie a dit…

Bonjour Marguerite !

En tant que participant au défi Blog-o-trésors, vous aimez lire et partager vos avis sur vos lectures... c'est pourquoi je suis heureuse de vous annoncer que nous lançons actuellement une nouvelle librairie en ligne, PlaceduLivre.com !

Placedulivre.com, c'est 100 000 références dont 25 000 nouveautés par an : nous avons l’ambition de devenir la référence en matière de librairie francophone. Ajoutez à cela des conseils, des recommandations, des informations détaillées sur plus de 1000 auteurs, ainsi qu’un blogue toujours à la pointe de l’actualité et vous avez là tous les ingrédients pour répondre à vos attentes littéraires. Si vous voulez vous faire votre propre idée, nous vous offrons un rabais de 10% sur votre premier achat ! Si vous êtes intéressé, ou pour toute question, n'hésitez pas à me contacter: stephanie@placedulivre.com

A plaisir de vous lire à nouveau sur votre blogue,
Stéphanie
Placedulivre.com

PS: Pardonnez mon utilisation des commentaires pour vous faire part de cette nouvelle, je n'ai pas trouvé d'autre moyen de vous contacter sur votre blogue.

Marguerite a dit…

@ Anonyme : Merci, ça m'éclaire un peu ! Même si je me questionne encore sur quelque chose...