samedi 1 mai 2010

Chère voisine - Chrystine Brouillet

Quatrième de couverture :

Une série d'étranges personnages, une histoire à la fois loufoque et tragique, des meurtres en série, en bref un roman à suspense où l'imagination domine.

"Dans ce roman de quelques deux cents pages, il n'y a aucun de ces liens pénibles, entre les séquences, qui dénoncent l'écrivain inexpérimenté. Tout s'enchaine harmonieusement, comme par nécessité, et enchaine le lecteur. Au besoin, pour obtenir des effets dramatiques, la phrase se fait courte. Quelques mots, un seul parfois. Et les dialogues, pourtant nombreux, sont parfaitement naturels. "
Réginald Martel, "En guise de postface"

Il y a des romans qui, je suis certaine, n'ont plus espoir de sortir de ma pile de lecture. Chère voisine était un de ceux-là. Pourquoi ? Simplement parce que j'avais lu quelques mauvaises critiques sur les blogs. Je ne connaissais pas vraiment Chrystine Brouillet pour m'en faire ma propre opinion. Je n'avais lu d'elle qu'un ou deux romans jeunesse de La courte échelle lorsque j'étais à l'école primaire. Avoir su, je n'aurais pas trainé autant. Mais ça, c'est toujours ce qu'on dit après.

Chère voisine, c'est principalement l'histoire de Louise, Roland et de Victor, trois voisins d'un même immeuble. La première est une jeune serveuse qui adore les chats, le deuxième, un homme malheureux cloué à sa chaise roulante depuis un accident de voiture qui a tué sa femme et le petit dernier est un jeune professeur de collège qui vient d'emménager. Ces personnages sont la plus grande force du roman. Bien détaillés, ils sont tous les trois surprenants, et même un peu dérangés. Le scénario est bien planifié aussi. Rien n'y est superflu.

Avec ces personnages et ce scénario efficace, ça ne ressemble à rien que je connaisse. C'est étrange et c'est très bon ! Chrystine Brouillet a créé un univers spécial bien à elle. Je comprends qu'on lui ait attribué le prix Robert-Cliche pour ce court thriller.


Défi La plume québécoise : 3/4

4 commentaires:

Kikine a dit…

Une belle rencontre finalement ?
Je n'ai jamais rien lu d'elle mais il faudra que je me fasse ma propre opinion aussi un jour !

Marguerite a dit…

@ Kikine : Oui, c'est parfois quand on ne s'y attend pas qu'on fait de belles rencontres ! Je n'ai lu que celui-là (son tout premier), je ne peux donc pas t'en conseiller d'autres. Les avis sur Internet m'ont paru mitigés mais j'ai beaucoup aimé moi.

Suzanne a dit…

J'ai ce roman depuis des années dans ma bibliothèque et ne l'ai pas encore lu!!! Vais devoir me parler sirop de sirop.

Marguerite a dit…

@ Suzanne : Je ne peux te blâmer, je l'avais chez moi depuis sa réédition, en 2007. Mais il faut le faire sortir de là !! :)