dimanche 18 décembre 2016

Le film The Martian

En août dernier, j'ai lu le roman Seul sur Mars d'Andy Weir qui m'a complètement sortie de ma zone de confort. La science-fiction et moi, ça fait deux mais il m'intriguait car il semblait faire l'unanimité, fan de SF ou non. En conclusion : je l'ai dévoré ! Comme le film de Ridley Scott est très fidèle au livre, j'ai beaucoup aimé aussi.

J'avais des appréhensions par rapport à la narration car le roman est en grande partie un journal que tient l'astronaute Mark Watney laissé pour mort par son équipage sur Mars. J'ai aimé qu'il se filme avec son ordinateur et qu'il parle à haute voix. Il le fait pour laisser une trace de sa présence sur la planète rouge s'il meurt. Le procédé nous permet d'avoir accès à ses pensées sans avoir recours à une voix off par exemple. Avec ce personnage seul et amaigri, impossible de ne pas avoir une petite pensée pour Cast Away. Cependant, comme dans le roman, ce sont les scènes où il y a des interactions avec l'équipage d'Arès 3 ou les travailleurs de la NASA que j'ai le plus appréciés. 

Je ne m'y connais pas assez pour savoir si les décors et les effets spéciaux sont réalistes. Ils l'étaient sans doute juste assez pour que j'embarque sans trop me poser de questions. 

Selon moi, le roman est légèrement supérieur mais cette adaptation est un bon divertissement aussi. Et puis avec le film, on évite le looooooooong et pénible passage sur la culture des patates !

Mon billet à propos du roman : Seul sur Mars

6 commentaires:

Graeae F. a dit…

intéressant, je ne savais pas que le livre était sous forme de journal intime, mais on pourrait facilement croire qu'il s'agit de l'enregistrement vidéo que le héro fait. le film a bien fait de ne pas mettre un "voix off". je crois que la narration traditionnelle a moins sa place dans un film que dans un roman. c'est bien qu'ils aient trouvé un moyen de garder l'essence de l'histoire tout en évitant ce procédé.

Marguerite a dit…

@ Graeae F. : Dans le roman, il y a des parties sous forme de journal intime et d'autres ne le sont pas comme ces moments qui se passe aux USA à la NASA. Tu as raison, ils ont su garder l'essence de l'histoire sans rendre la narration ennuyante ! En passant, as-tu changé d'identité ??

Jules a dit…

Pas encore vu... je ne sais pas ce que j'attends d'ailleurs... du temps? Ah! oui, du temps! Pendant les Fêtes peut-être...

Marguerite a dit…

@ Jules : J'attends impatiemment ces vacances des Fêtes moi aussi ! Je te souhaites du temps pour Noël ;)

Valérie a dit…

Je l'ai vu au cinéma, à priori, ce n'est pas le genre de films que j'aime et Matt Damon m'agace mais ça m'a bien plu.

Marguerite a dit…

@ Valérie : Même chose pour moi, ce n'est pas du tout mon type de film habituellement !