vendredi 25 septembre 2015

Paul au cinéma

Paul à Québec, il fallait que j'aille le voir, c'était obligé ! Je suis une fan de Paul. J'ai relu les bandes dessinées plusieurs fois et j'attends chacune des nouvelles parutions avec impatience. J'avais à la fois très hâte de voir l'adaptation et très peur d'être déçue. Au final, bien que la BD soit mieux selon moi, je n'ai pas été déçue. Le film est excellent.

L'adaptation débute par une animation réussie mélangeant les dessins de Michel Rabagliati et les décors de François Bouvier. Une fois la disparition en fondu terminée, les acteurs ont toute la place et ils la prennent de façon remarquable. J'ai toujours hâte de voir la tête des acteurs lorsqu'un film est une adaptation. Dans celle-ci, j'ai été agréablement surprise de voir à quel point ils ressemblent physiquement aux personnages de la BD. François Létourneau n'a pas seulement les gros sourcils de Paul, il a quelque chose d'autre de lui aussi. Je n'ai jamais vraiment aimé ses rôles (dans Série noire ou encore Québec-Montréal) mais il était parfait dans celui de Paul. Ils ont tous fait un excellent travail. La jeune interprète de Rose était aussi éblouissante. Elle m'a particulièrement touchée avec sa casquette de grand-père. Je revoyais la petite Rose du livre ! Les plus allumés auront remarqué la présence de Michel Rabagliati, le dessinateur de Paul, dans une chorale. 

L'histoire, vous la connaissez sans doute, est celle d'une famille tissée serrée qui doit faire face à la maladie d'un des leurs. Il s'agit de Roland qui est le mari de Lisette, le père des "lapins", le grand-père des "petits lapins" et le beau-père des autres. La maladie amène inévitablement des sautes d'humeur et de la tristesse mais aussi de la tendresse et de l'entraide.  Ils se serrent les coudes pour offrir une belle fin de vie à Roland. Plusieurs familles ont vécu ce que vit celle de Paul dont la mienne. C'est la raison pourquoi ce film est si touchant et si vrai. Roland, pour moi, c'est Edouard mon grand-père.

J'ai retrouvé dans le film ce que j'aime tant dans les albums : des personnages qui nous ressemblent, des liens familiaux forts, des moments de bonheur, de l'amour et de l'humour. Je suis encore plus impatiente de lire le prochain album de Rabagliati Paul dans le nord qui paraîtra en octobre.

Mon billet à propos du roman se trouve ici : Paul à Québec

6 commentaires:

Topinambulle a dit…

Merci pour ce beau partage, Marguerite ! Tu me donnes envie d'aller le voir :)

Marguerite a dit…

@ Topinambulle : Alors j'ai atteint mon objectif :)

Sandrine a dit…

Tu me donnes envie de relire ces romans graphiques.

Marguerite a dit…

@ Sandrine : Oui, pourquoi ne pas les relire en attendant "Paul dans le nord" ? :)

Mélo a dit…

Ca me fait penser qu'il faut vraiment que je me déniche ces BDs ...

Marguerite a dit…

@ Mélo : Oui, il ne faut absolument pas passer à côté !