vendredi 7 novembre 2008

Lisez en totalité ce billet ou ne le lisez pas du tout !

Hier, à la librairie, je tenais dans mes mains un des livres d'Eric-Emmanuel Schmitt : Monsieur Ibrahim et les fleurs du coran. J'ai lu le résumé et il m'intéressait. J'ai donc observé le livre de plus près. Premier coup d'oeil : ce livre est un gaspillage d'arbres. Le texte que contiennent 3 ou 4 pages pourrait entrer dans une seule mais bon, ce n'est pas le seul livre comme ça, plusieurs livres de Nothomb sont faits ainsi, pour ne nommer que ceux-là. C'est l'éditeur qui fait ainsi, je ne blâme aucunement les auteurs, bien entendu.

Là où j'ai vraiment été surprise, c'est lorsque j'ai vu le nombre de pages par rapport au prix. Le livre était affiché à 14,99 $ canadiens dans une certaine librairie. Le nombre de pages ? 86 pages au total. Si je calcule bien, cela fait 17 cents la page. Ça ne vous semble pas faramineux ? Voyons voir combien coûteraient certains livres bien connus juste pour le plaisir :

Balzac et la petite tailleuse chinoise de Sijie Dai : 228 pages = 39 $ C
Orgueil et préjugés de Jane Austen : 380 pages = 65 $ C
Fascination de Stephenie Meyer : 524 pages = 90 $ C
Harry Potter et le prince de sang mêlé de J.K. Rowling : 746 pages = 127 $ C
*Désolé, je n'ai pas converti en euro.

Heureusement que ça ne fonctionne pas comme ça. Je crois que nous tous serions à la rue, chers lecteurs !
Je sais, ce billet ne sert strictement à rien, je délire sans doute... :)

5 commentaires:

Suzanne a dit…

Ah pas possible. tu ne délires pas et tu as bien fait d'écrire ce billet afin de nous conscientiser. En tout cas moi je le suis et merci.
Pour répondre à ta question concernant ma lecture de La Peste de Camus, oui j'ai beaucoup aimé pour plusieurs raisons. Il est difficile d'expliquer en peu de mots le pourquoi alors...Lis-le sans crainte et tu me diras...
Bonne journée.

Marguerite a dit…

@ Suzanne : C'était une de mes petites réflexions, parfois inutiles, mais j'avais le goût de l'écrire quand même :P

keisha a dit…

Le prix des livres me fait souvent reculer quand je ne suis pas sûre de leur qualité. Alors il y a les médiathèques heureusement !

belledenuit11 a dit…

Les éditions Zulma ne sont pas mal non plus avec "La dameuse" d'Alina Reyes. Lors d'un achat (non je devrais dire un cadeau avec un bon d'achat reçu), j'avais décidé de prendre le livre cité plus haut. Sur le site, aucun nombre de pages n'était, à ce moment là, précisé. Et pour cause, 7,50 € pour 52 pages !!! Soit 15 centimes environ la page !!! C'est un scandale, surtout que l'histoire n'était vraiment pas terrible (enfin pour moi). Il faut vraiment arrêter les arnaques de ce genre. Donc, je ne pense pas que ton billet soit inutile, bien au contraire.

Marguerite a dit…

@ Keisha : Oui, et les bibliothèques, et les bouquineries avec les livres usagés et, tout ça !

@Belledenuit11 : Je ne connais pas le livre dont tu parles mais, c'est vrai que sur Internet les sites sont souvent trompeurs. Ils n'affichent malheureusement pas tout. Parfois, ce serait utile de savoir le nombre de pages et la grosseur des caractères !!