lundi 22 septembre 2008

L'avaleur de sable - Stéphane Bourguignon

Quatrième de couverture :

Julien, en deuil de Florence, se jure que jamais il ne retombera dans le piège des femmes. Mais voilà: à 26 ans, on a souvent tendance à surestimer ses forces. Tout comme Pierrot, son meilleur ami, Il repiquera du nez dans l'amour...

L'avaleur de sable est une lecture qu'on m'a imposée au cégep lors d'un cours de littérature québécoise. Ce fût le seul livre de ce cours qui m'a réellement plu. J'ai aimé me retrouver dans la tête d'un homme pour un moment. De ce point de vue, les femmes m'ont semblé bien compliquées (est-ce qu'on est vraiment comme ça?). On voit d'un angle différent les relations homme-femme, relations qu'on a longuement étudiées lors de mon cours. Je vous épargnerai ces analyses. Le roman se situe dans un Québec bien actuel, il traduit des réalités québécoises de gens dans la trentaine mais qui ne concernent peut-être pas que nous. On y retrouve l'humour de la série télévisée La vie, la vie écrite par ce même auteur. Bref, c'était un bon moment de lecture.

Même si j'ai bien aimé, dans un style et un thème relativement semblable, j'ai préféré les romans de Guillaume Vigneault.

7 commentaires:

Mirianne a dit…

Je n'ai vraiment pas aimé, contrairement à tous les commentaires que j'ai lu.

Marguerite a dit…

@ Mirianne : Possible, tous les goûts sont dans la nature. Moi, j'ai aimé celui-là mais pas la suite (Le principe du geyser). Je devrais faire la critique de celui-là bientôt. Pourquoi n'as-tu pas aimé ?

Mirianne a dit…

Je ne sais pas trop..pt que je ne me suis vraiment pas identifiée aux personnages: drogues, alcool et baise...pas mon genre! :P

Marguerite a dit…

@ Mirianne : Ce n'est pas vraiment ce que j'en ai retenu pour ma part. Mais, je comprends que ça peut déplaire tout ça. Petit conseil : ne lis pas la suite, à moins que ce soit déjà fait :P

Mirianne a dit…

héhé, bien sur que non! J'ai bien d'autres livres à lire avant de penser à lire la suite :P

Karine :) a dit…

Je l'ai bien aimé, celui-là. Un bon souvenir de lecture.

Marguerite a dit…

@ Karine :) : Nous sommes d'accord, un bon souvenir de lecture !!