mercredi 15 octobre 2008

Hélène de Champlain (tome 1) - Nicole Fyfe-Martel

Quatrième de couverture :

Dans une France déchirée par les guerres de Religion qui conduisent à l'assassinat d'Henri IV, Hélène vit ses premiers émois amoureux. La si jolie fille de Nicolas Boullé, secrétaire du Roi de France, court dans la campagne normande à la découverte de son Ludovic, un jeune apprenti pelletier. Le bonheur est là, simple et tranquille. Mais elle apprend tout à coup qu'on la marie à un grand explorateur de l'Amérique, qui a plus de quarante ans... Que fera-t-il ? Que fera-t-elle ? Attention aux jeux de l'amour ! Ici on pend les amants coupables ! Mais comment résister au beau Ludovic quand la passion la plus sensuelle vous gouverne ? La batailleuse se soumettra apparemment à la loi du père, mais elle n'en fera qu'à sa tête dans un tableau étourdissant. C'est l'époque où l'Amérique fait rêver plus que jamais l'Europe. Québec n'a que deux ans, mais les fascinantes fourrures de la Nouvelle-France glissent déjà sur les dentelles de la doulce France.

Je continue sur ma lancée historique avec ce récit (très) romancé de l'histoire de la femme de Samuel de Champlain. L'histoire de la découverte de l'Amérique et la Nouvelle-France m'était déjà familière. J'ai eu plusieurs cours d'histoire au secondaire et au cégep et le fait que je connaissais bien le contexte a éveillé mon intérêt au tout début. Nous connaissons tous, plus ou moins, Samuel de Clamplain, le grand explorateur qui a fondé la ville de Québec (il y a 400 ans, je ne vous apprends probablement rien; bonne fête Québec! ). Il est représenté par une statue au bas du château Frontenac et nous devons apprendre son nom par coeur lorsque nous sommes petits. Sa vie conjugale avec Hélène? Jamais entendu parler !

Bref, j'ai aimé cette approche d'une histoire qui aurait pu être vraie, celle de cette Hélène Boullé devenue Hélène de Champlain, qui l'est peut-être même jusqu'à un certain point. Je n'ai pas trop d'idée sur ce qui était vrai et ce qui était faux dans ce roman. Il ne faut cependant pas espérer une leçon d'histoire sinon vous risquez d'être déçu. Il faut s'attendre à lire une folle histoire d'amour interdit comme je les aime. J'ai lu ce gros pavé à une bonne vitesse. J'ai bien ressentie les enjeux que représentaient les explorations de ce temps. J'ai apprécié aussi les descriptions propres à cette époque. La vie des femmes y était très différente; ce fût agréable de suivre celle de l'héroïne. Je voudrais lire les deux suites qui existent mais, il me reste à trouver du temps pour ça. Un jour... comme disait l'autre.

2 commentaires:

maurianne a dit…

Moi aussi j'ai lu le roman Et Wooww !! j'ai complètement adorée ce roman .. je l'ai ''dévoré''
Je le conseille vraiment pour ceux qui aime les histoires d'Amours secrètes ! :)

Marguerite a dit…

@ Maurianne : J'ai bien les histoire "d'amour interdit" aussi ! As-tu lu les deux suites ? Si oui, les as-tu aussi aimé ?