lundi 13 octobre 2008

La vallée des larmes (Coeur de Gaël Tome 1) - Sonia Marmen

Quatrième de couverture :

En Écosse, à la fin du XVIIe siècle, Caitlin Dunn, une jeune Irlandaise, a été confiée par son père au manoir Dunning où il espère qu'elle pourra honnêtement gagner sa vie. Or le maître des lieux, Lord Dunning, a fait de Caitlin sa propriété, sa chose. Un soir, n'en pouvant plus, Caitlin finit par le poignarder à mort pendant qu'il était une fois de plus en train de la violer. Caitlin abandonne son bourreau inanimé et baignant dans son sang. Elle fonce dans la nuit sans perdre un instant. Dans sa fuite éperdue, elle tombe face à face avec Liam - un géant highlander dont le clan et une partie de la famille ont été massacrés quelques années plus tôt - qui vient tout juste de s'évader de sa cellule...

J'ai lu ce livre il y a tout de même quelques années mais comme je retranscris pratiquement toutes mes "critiques" en voilà une autre (je risque d'en avoir pour un bon moment encore).

Cette fois-ci, il s'agit d'une romance historique se déroulant en Écosse. Les décors sont agréables à s'imaginer et les références historiques sont intéressantes aussi. Elles sont nombreuses mais, sans trop alourdir l'histoire. De ce côté, je dirais que c'est une réussite par l'auteur dont je n'ai lu que ce livre-ci. Le rythme est bien : au début, il y a beaucoup d'action, ensuite, beaucoup d'amour. Ça a bien sûr réussit à m'entrainer dans l'histoire de Caitlin. La première moitié du livre m'a tenue en haleine. J'ai eu, par la suite, l'impression que l'histoire s'essoufflait un peu. La deuxième partie n'est pas mal non plus, bien qu'elle m'a paru un peu moins captivante.

J'ai passé un bon moment de lecture. J'en garde d'assez bons souvenirs mais, malgré tout ça, il ne m'a pas complètement convaincue puisque je n'ai pas tenté de lire les autres tomes de cette série Coeur de Gaël. Je ressortais toujours de la bibliothèque avec d'autres bouquins. Vous savez sans doute que des fois, il ne manque qu'un petit quelque chose, un petit ingrédient. C'est le cas dans celui-ci mais je ne saurais dire ce qu'il manquait.

6 commentaires:

Karine :) a dit…

C'est l'un des livres que tout le monde me conseillait et qui m'a ennuyée au plus haut point... en fait, au point de ne pas le terminer, ce qui ne m'arrive pratiquement jamais. Peut-être que le fait que je venais de lire la série de Gabaldon y est pour quelque chose.

De la même auteure, j'ai préféré "La fille du pasteur Cullen". Nettement!

Marguerite a dit…

@ Karine : Je n'ai pas détesté... mais les autres tomes ne me tente pas. Il faut dire que je n'ai pas lu la série de Gabaldon. Je ne peux donc pas comparer les 2 histoires.

La liseuse a dit…

Bonjour, je découvre ce tout jeune blog. J'ai lu les 4 volets de coeur de Gaël et j'ai trouvé la lecture agréable même si, en effet, elle est loin de la saga "le chardon et le tartan". Bon, c'est vrai, tout ce qui se rapporte à l'Ecosse et son histoire me tente. ça me fait penser que je n'ai toujours pas fait de chronique.

Marguerite a dit…

@ La liseuse : Bienvenue sur mon ptit blog ! Tu n'es pas la seule à dire que Le Chardon et le Tartan soit mieux. Je crois que c'est le fait qu'il existe plusieurs tomes, qui sont tous des pavés, qui me décourage un peu... Mauvaise raison, non ?

La liseuse a dit…

Je comprends un peu. Quand on a une pile assez conséquente, c'est toujours difficile de se lancer dans de nouvelles saga. J'ai chez moi le grand cycle d'Ogier d'Argouges de Pierre Naudin qui compte 7 tomes. Je n'ai toujours pas le courage de le commencer. Mais ça viendra un jour...

Marguerite a dit…

@ La Liseuse : Oui, j'ai tant de livres que je veux lire qu'une série qui compte déjà plus de 3-4 tomes m'intéresse alors un peu moins... Je passe peut-être à côté de certaines choses par contre.